FAMPITAOVANA NY LNDV: HO VITA ETO AN-TOERANA AVOKOA NY FITILIANA REHETRA FA TSY ALEFA ANY IVELANY INTSONY.

Fitaovana maoderina sy manaraka ny fenitra iraisam-pirenena toy ny fitaovana fiarovana, fitehirizana, fangalana singa ary fitaovana fampitam-baovao no natolotra ny Laboratoara nasionaly fanaovana fitiliana ny aretim-biby na LNDV eny Anosimasina Itaosy anio 26 Aogositra 2022. Fanomezana avy amin’ny FAO sy ny Banky iraisam-pirenena ary ny Tahirim-bola ho an’ny Fiompiana na FEL izay rantsa-mangaikan’ny Ministeran’ny Fambolena sy ny Fiompiana.

Arak’izany, eto an-toerana dia afaka manao fitiliana araka ny fenitra iraisam-prenena isika noho izao fampitaovana ny LNDV izao ary efa misy ny paikady mipetraka toy ny tambazotra mpanara-maso ny aretina mpahazo ny biby na réseau de surveillance de maladie animale miaraka miasa amin’ny veterinera miisa 200 manerana ny nosy ka rehefa misy tranga dia ny laboratoara no midina ifotony manamarina na tsia ny fisian’ilay aretina.

« Tombony ny fananana izao laboratoara izao hahafahana misoroka ny aretina izay mitady hiditra eto amintsika sy manampy ny veterinera sasany amin’ny fanaovana ny fitiliana isan-karazany» hoy ny nambaran’ny Ministra lefitra misahana ny Fiompiana, Dr RAYMOND.

LE LNDV EQUIPE DE MATERIELS SUIVANT LES NORMES INTERNATIONALES, IL EST DESORMAIS POSSIBLE D’EFFECTUER LES ANALYSES ET PRELEVEMENTS DES MALADIES ANIMALES A MADAGASCAR.

Afin de contribuer au velirano N°9 du Président de la République qui est « l’autosuffisance alimentaire », le Laboratoire Nationale de Diagnostic Vétérinaire joue un rôle primordial dans la gestion des épidémies à Madagascar, l’appui pour atteindre les normes ISO, mais aussi le diagnostique les maladies des animaux.

De ce fait, le LNDV a reçu d’une dotation de matériels et de réactifs par la FAO, le projet MIONJO et les partenaires économiques comme la Banque Mondiale et le Fond de l’Elevage qui est un organisme rattaché du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage ce 26 Août 2022 à Anosimasina Itaosy.

Des équipement de normes internationales comme des équipements de conservation, de prélèvement, de protection individuelle, d’information et de communication qui vont renforcer les capacités de collecte et envoi des prélèvements, de conservation des réactifs, et d’analyse diagnostic de la FVR et d’autres maladies virales et qui va permettre de réaliser de grandes économies de temps et d’argent pour l’Etat Malagasy.

« Grâce à ces matériels, Madagascar peut dorénavant faire les diagnostiques et les analyses en suivant la norme internationale, si auparavant nous avons envoyé les cas de suspicion à l’étranger pour faire des tests et obtenir des résultats valables. » dixit le Vice-Ministre de l’Elevage, Dr RAYMOND lors de son allocution.

Retour

You might also like

Comments are closed.