PRADA I, nanatsara ny fomba famokaranan’tokatrano miisa 25 400.

Notanterahina ny zoma 21 oktobra 2022 tao Anosy  ny fanombohana amin’ ny fomba ofisialy ny tetikasa PraDa II. Nisy araka izany ny atrikasa nanaovana tombana sy nanehoana ny vokatry ny tetikasa PraDa I ary nanolorana ihany koa ireo hevi-dehibe entina manatanteraka ny Prada II, izay notanterahin’ny MINAE sy ny GIZ. Hetsika izay tafiditra ao anatin’ ny fankalazana ny faha 60 taonan’ ny fiaraha-miasan’i Alemana sy i Madagasikara.

Mifarana amin’ ity volana oktobra ity ny adiany voalohanay amin’ ny tetikasa Prada izay novatsian’ ny BMZ vola, notanterahina nandritra ny 5 taona tao amin’ ny Faritra Atsimo Atsinana, Androy ary Anosy. Nandray anjara tamin’ ny fanovàana toe-tsaina sy fanamafisana ny mahamatihanina ireo mpisehatra ao amin’ ny rojompihariana kafe, lavanila, jirofo, voanjo, sakamalao, dipoavatra,tantely ary ny jono amoron-dranomasina ny  tetikasa. Izany dia nahafahan’ ny tokatrano miisa 25 400 sy vondrona mpamokatra 500 nanatsara ny fari-piainany.

Tokantrano miisa 12 000 no nisitraka fiofanana momba ny fanatsarana ny teknika famokarana sy fanodinana ny vokatra, ary tokatrano  6000  no niofana momban’ ny fandraharahana . Mpamokatra 700 no voaaro amin’ny fahaverezam-bokatra vokatry ny hain-tany amin’ny alalan’ny fampiharana ny fiantohana amin’ny toetr’andro. Niara-niasa tamin’ny DGM ny tetikasa, namokatra tetiandrom-pambolena ho an’ny voly 6 ; vary, katsaka,tsaramaso,sakamalao,voanjo ary ny apemba izay nohavaozina tsy tapaka isan-taona sy azon’ ny rehetra sitrahana. Miisa 5500 ny fifandraisana ara –barotra teo amin’ ny mpamokatra sy ny mpandraharaha ara-barotra.

PRADA I améliore la situation socio-économique et alimentaire de ses bénéficiaires.

Le lancement officiel de la deuxième phase du  Projet Adaptation des chaînes de valeur agricoles au changement climatique. S’est tenu le 21 octobre 2022 à l’Hôtel Carlton. A cette occasion un atelier a été organisé par le MINAE et la GIZ afin de présenter les résultats et évaluations de Prada I et de montrer les grandes lignes de PraDa II. Cette activité s’inscrit également dans le cadre du 60ème anniversaire de la coopération allemande à Madagascar.

Mis en œuvre en 2017 et financé par la BMZ, la première phase du projet prend fin en ce mois d’octobre 2022. Le projet, dans sa première phase, touchait plusieurs axes. Entre autres, l’appui aux différents partenaires, le renforcement de capacités de production, l’adaptation au changement climatique, le développement et la diffusion des produits agro- météorologiques, le renforcement de l’entrepreneuriat agricole, l’amélioration de l’accès aux services tels que les services d’accompagnement agricole, la promotion des relations formelles avec le secteur privé et l’assurance risque climatique.

 Le projet a contribué à un changement de mentalité et une professionnalisation des opérateurs des chaines de valeur ((arachide, vanille, café, girofle, gingembre, poivre, miel et pêche côtière). PRADA I a ainsi permis aux 25 400 ménages et 500 OP  appuyés de stabiliser leurs revenus et améliorer leur situation socioéconomique et alimentaire.

Plus de 12000 ménages ont participé à des formations sur les techniques de productions et transformation améliorées, environ 6000 ménages ont été formées sur l’entrepreunariat agricole. 700 producteurs ont été protégés  contre les pertes de récoltes liées à la sécheresse à travers la mise en place d’assurance risque climatique. 5500 producteurs ont conclu des contrats clients avec des opérateurs de marché. En collaboration avec la DGM le projet a produit les calendriers culturaux pour 5 cultures, régulièrement mis à jour et digitalisé.

Egalement financé par le BMZ et sous tutelle du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage (MINAE), PRADA II continuera, durant les trois prochaines années, à intervenir dans les 3 régions: Anosy, Androy et Atsimo Atsinanana. Il entend renforcer la résilience des acteurs des chaînes de valeur sélectionnées durant la première phase face aux risques climatiques. Ce, par le renforcement de la diffusion des systèmes de production adaptés au changement climatique, par la mise en place de services financiers appropriés ainsi que par le renforcement des capacités économiques des acteurs des chaines de valeur.

Retour

You might also like

Comments are closed.