Signature d’un Memorandum Of Understanding (MOU) entre le SYndicat Malagasy de l’Agriculture Biologique (SYMABIO) et la GIZ

Une cérémonie de signature d’un Mémorandum Of Understanding  entre le SYndicat Malagasy de l’Agriculture BIOlogique (SYMABIO) et la GIZ à travers le Projet Adaptation des chaines de valeur agricole au changement climatique (PrAda) qui est sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage s’est tenue le 15 décembre 2023 dans le local du GIZ-PrAda ivandry. Une signature qui concerne la subvention locale sur la promotion de l’agriculture biologique ainsi que sur le développement économique et structurel du Syndicat.

Le MoU est le fruit d’une collaboration entre les deux entités depuis 2018, grâce à une vision commune de vouloir mettre au-devant de la scène internationale l’Agriculture Biologique (Agribio). Cette convention engage les deux entités, à continuer à mettre en œuvre les activités d’exportation BIO, prévues dans les deux années à venir.

Le SYMABIO avec PrAda et ses partenaires bénéficieront un renforcement de capacité par des experts internationaux.

PrAda s’engage à renforcer la capacité économique des intervenants au sein des chaînes de valeur, à faciliter l’accès aux marchés et aux services économiques par le biais de la formation, en collaborant avec SEQUA (Organisation Internationale). Cette initiative vise à former les acteurs du secteur privé impliqués dans le développement des investissements, favorisant ainsi l’adaptation des entreprises et institutions aux exigences des événements économiques internationaux.

Madagascar se positionne comme l’un des leaders mondiaux dans l’exportation de produits certifiés biologiques, tels que la vanille, le girofle, l’ylang-ylang, les crevettes et les haricots verts en conserve. En 2020, le volume exporté a atteint 5 800 tonnes, marquant une nette progression par rapport aux 800 tonnes de 2009. Les principales catégories comprennent le cacao (35%), les légumes (20%), les fruits tropicaux (12%), les épices et condiments (22%), les huiles essentielles et végétales (6%), avec la vanille représentant 3% du total.

Comme le Grand Sud fait partie des axes à forte potentialité, GIZ- PrAda se concentrera plus dans les régions d’Atsimo Atsinana, Androy et Anosy.

Retour

You might also like

Comments are closed.