Filière vanille : une norme à part entière pour la Vanille Malagasy.

Le Comité National du Codex Alimentarius(CNCA) avec l’appui de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture) ont organisé le vendredi 22 décembre 2023 un atelier de rencontre des parties prenantes de la filière vanille. L’objectif de cette rencontre était d’élaborer une position nationale relative à l’ avant projet de norme sur la vanille qui sera présenté vers la fin du mois de janvier 2024 au Comité du Codex sur les épices et les herbes culinaires (CCSCH) en Inde.

Protéger l’origine et la spécificité de la vanille malagasy

La vanille est l’un des piliers majeurs  des produits de rente malgaches, et plus globalement, de son économie. En effet Madagascar est le premier pays exportateur de vanille et de ses produits dérivés au niveau mondial. Il occupe une position de leader dans cette filière à l’international. La quantité exportée est passée de 1700 tonnes en 2019-2020 à 2700 tonnes en 2022.

Madagascar dispose d’une vanille d’espèce différente, selon le terroir et l’environnement de culture. Les techniques de plantation et de traitement après récolte sont également spécifiques et se distinguent des autres. Il convient de souligner qu’un référentiel a déjà été établi pour les producteurs et les préparateurs de vanille à Madagascar, démontrant ainsi la volonté du pays de valoriser cette filière qui joue un rôle économique majeur.

Aujourd’hui, Madagascar souhaite protéger cette origine et cette spécificité, et mettre en valeur les producteurs et les compétences des opérateurs de préparation car une grande partie des produits et dérivés de la vanille en provenance de Madagascar transite encore par d’autres pays avant d’arriver aux pays acheteurs ou utilisateurs.

Pour cette raison, Madagascar, soutenu par plusieurs autres pays, a exprimé le besoin de développer une norme spécifique et autonome pour la vanille malgache. Le processus a été enclenché en 2022 et un groupe de travail électronique a été créé, présidé par les États-Unis et co-présidé par Madagascar, l’Inde et le Mexique. Madagascar compte présenter l’Avant-projet

Une proposition nationale sur l’Avant-projet national sur la vanille

L’atelier organisé a réuni les représentants de toutes les parties prenantes de la filière vanille à Madagascar : exportateurs, laboratoires, partenaires techniques et financiers, administration, etc.. Les discussions ont porté sur les caractéristiques chimiques de la vanille (taux de vanilline et taux d’humidité), le mode de présentation (gousses entières/fendues) ainsi que la mention du pays d’origine et du pays de récolte puisque la mention du pays de récolte permet de satisfaire la volonté des consommateurs qui souhaitent connaître toutes les informations sur ce qu’ils consomment et achètent.

Cette rencontre de concertation a été un pas important dans l’élaboration de la proposition nationale sur l’Avant-projet national sur la vanille. À l’issu de cette rencontre, les participants se sont mis d’ accord sur  les données, notamment scientifiques, soutenant la position nationale. Le Comité National du Codex Alimentarius pourra ainsi présenter officiellement la position nationale concernant la norme sur la vanille et confortant sa position en tant que leader mondial,  lors de la prochaine session du Comité du Codex sur les Herbes et Epices Culinaires, qui se tiendra du 29 janvier au 2 février 2024 en Inde.

Retour

You might also like

Comments are closed.