Développer la filière sorgho, millet, et arachide par des initiatives de recherche

Le 24 janvier 2024, des experts malagasy et internationaux spécialisés dans les cultures d’arachides, de sorgho et de millet, venant des États-Unis, de l’Ouganda et du Sénégal, se sont rassemblés au Radison Blu Waterfront. Cette réunion, organisée par le Feed Future Innovation Lab for Peanut en partenariat avec la Global Collaboration on Sorghum and Millet, s’inscrit dans le cadre du projet APEMBA, ou Projet Agricole de Renforcement de l’Activité Commerciale du Sorgho, du Millet et de l’Arachide à Madagascar. Son objectif global est de présenter le projet à l’ensemble des parties prenantes, de mettre en évidence le partenariat avec le FOFIFA, et de favoriser le partage de connaissances et de ressources pour la concrétisation du projet.

Ce projet, d’une durée de deux ans, bénéficie d’un soutien financier de 2,5 millions de dollars de l’USAID Madagascar. Son objectif principal est la promotion de l’utilisation de variétés améliorées de sorgho, de millet et d’arachide par les exploitants agricoles, avec pour ambition de renforcer la sécurité alimentaire des consommateurs et de garantir des moyens de subsistance durables pour les agriculteurs à Madagascar.

Par ailleurs, le projet vise à accroître la productivité et la rentabilité des agriculteurs en introduisant des variétés adaptées, en renforçant les chaînes de valeur des filières sorgho, millet et arachides, en soutenant le programme national d’agriculture et en favorisant la transformation des produits.

Cette initiative s’inscrit parfaitement dans le cadre du deuxième pilier du Programme Général de l’État malagasy, axé sur l’industrialisation et la transformation économique du pays.

Le FOFIFA, centre de recherche placé sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage, occupe un rôle central dans la concrétisation du projet. Le Directeur Général du FOFIFA, le Professeur RAZAFINJARA Lala Aimé, a mis en avant le rôle capital de la recherche en tant que pilier fondamental du projet. En complément de cette dimension, une attention particulière est portée à la transformation des produits et à la prévention des pertes après et pendant la récolte.

Actuellement, le FOFIFA conduit des tests d’adaptabilité sur 15 nouvelles variétés de sorgho et 14 nouvelles variétés d’arachide dans la région de Menabe. Le projet est mis en œuvre dans six régions de Madagascar, à savoir Menabe, Boeny, Androy, Ihorombe, Atsimo Andrefana et Bongolava.

À la suite de cette réunion, les experts des États-Unis, de l’Ouganda et du Sénégal effectueront une visite des parcelles de recherche du projet APEMBA. Cette visite englobera les sites du FOFIFA à Antananarivo ainsi que ceux de Morondava.

Retour

You might also like

Comments are closed.